Henneberg Nathalie

Nathalie Novokovski a vu le jour à Batoum, en Géorgie, dans la région du Caucase, officiellement le 23 octobre 1917, mais en réalité en 1910. Avec sa famille, elle fuit en Turquie en novembre 1920, avec une partie des troupes du général Wrangel qui viennent d’être vaincues à Sébastopol par l’armée rouge. La famille reste à Constantinople, puis émigre en 1922 au Liban.

Nathalie, en 1932, rédige une immense fresque à travers les âges qui relate ses neuf vies antérieures. Deux ans plus tard, elle se retrouve à Belgrade, en Yougoslavie, où elle donne des cours particuliers de langues. Elle fréquente les milieux russes et continue d’écrire des romans en russe : Après la Croix, les Commandants Rouges, le Prince.

En juin 1936, alors qu’elle séjourne à Horms, en Syrie, elle fait la connaissance de Charles Henneberg, de onze années son aîné. Ce sergent-major dans la Légion Étrangère Française (il est d’origine allemande) saura séduire cette ravissante jeune femme, très indépendante. Ils se marient le 23 avril 1937, à Damas.

Les époux Henneberg se trouveront au cœur de la tourmente de la Seconde Guerre Mondiale, notamment durant le siège de Palmyre. Ces épisodes seront contés dans ses premiers romans écrits en langue française et signés Dominique Hennemont : Trois Légionnaires et Le Sabre de l’Islam (publiés en 1952 chez André Martel Éditeur), mais aussi des années plus tard (en 1962) dans le roman de Science-Fiction la Forteresse Perdue. Et surtout dans Hécate vers 1970.

Après la guerre et un court séjour à Marseille en 1946, les époux Henneberg s’installent à Paris. Cécile des Anges, sa première nouvelle écrite en français, un texte largement autobiographique, est signée Nathalie Hennemont.

Il est bon de rappeler que c’est Nathalie seule qui a écrit l’ensemble de l’œuvre. Même Trois légionnaires et le sabre de l’Islam, co-écrits officiellement avec son époux. Même La Naissance des Dieux, (roman qui obtient le grand prix du roman d’anticipation scientifique – prix Rosny aîné – le 14 octobre 1954, et dont Charles endosse seul la paternité) et les textes suivants, nouvelles ou romans.

Son époux décède en 1959, mais Nathalie continue de publier. Suivent nombre de romans et nouvelles SF, fantastiques, policières… jusqu’à l’écriture de son chef-d’œuvre, La Plaie, publié en 1964 chez Hachette dans la prestigieuse collection « le Rayon fantastique ». La suite, Le Dieu Foudroyé, sera écrite douze ans plus tard. Entre ces deux romans, il y aura quantité de nouvelles de SF, fantastiques et policières, mais aussi d’autres romans, laissés inachevés (ou non publiés ou perdus) comme Hécate et Demain le Ciel que nos éditions ont eu le plaisir et l’honneur d’enfin publier.

Nathalie Henneberg décède le 24 juin 1977 à Paris.

 

Publications :

Share Button

Ardichvili Emmanuel

emmanuel-ardichviliEmmanuel Ardichvili naquit à l’aube de l’Anthropocène. Il grandit en Europe, une subdivision politique du monde d’alors, dominé par les êtres humains. À cette époque, il n’eut pas d’autre choix que de vivre comme tous les hommes qui l’entouraient : en consommant et en contribuant à l’émission de gaz carbonique qui engendra par la suite les Grandes Perturbations Climatiques. Âgé d’environ 18 500 rotations terrestres, il se mit sérieusement à l’écriture qui lui permit d’imaginer des futurs dans lesquels les êtres humains auraient évolué pour enfin vivre en harmonie (ou presque) avec les êtres vivants qui les entourent. Dans le cadre de nos études sur Homo Sapiens, cet ouvrage en langue originale permet de ressentir les craintes et aspirations de cette époque.

 

Publications :

  • Nouvelles :
  • Propensia animis spongiasis, anthologie Animaux fabuleux, sous la direction de Cyril Carau.
Share Button

Labhar Sarah

Sarah Labhar est née en 1989 à Marseille. Depuis dix ans, elle habite à Paris. Sa formation de comédienne a commencé à l’âge de onze ans. À Paris, Sarah obtient une Licence d’études théâtrales, à La Sorbonne Nouvelle. Elle complète sa formation académique par trois ans d’école au Conservatoire du 10 ème arrondissement de Paris. Avec ses amis du Conservatoire, elle monte La Compagnie Les Réveillés. Ensemble, ils créent deux spectacles. Rodéo Protocole et Cymabalta, antidépresseur de référence. En 2014, elle intègre La Compagnie Galante avec CUT. Elle joue également dans des projets audiovisuels (télévision, cinéma, clips). Elle revient de New York, après trois mois de stage au Kimball Studio, spécialisé en jeu face caméra.

Le cheminement vers l’écriture se fait tout naturellement : écrire ses projets, les mettre en scène et ainsi les partager. L’écriture de Samy grandit est née de cette volonté de gagner en autonomie, de grandir en définitive.

 

Son site

 

Publications :

Théâtre :

  • Samy grandit, co-écrit avec Iuliana Neagu, collection Pièges à rêves.
Share Button

Neagu Iuliana

 

Iuliana a vu le jour un après-midi ensoleillé du mois de juillet dans l’air dense de Bucarest. Elle y passe une enfance plutôt calme malgré le contexte politique de son pays.

Arrivée à Paris en 1993 elle adore manier la langue de Molière, tant et si bien qu’elle en perd totalement son accent des pays de l’Est. Passionnée de plusieurs domaines de l’artisanat, elle va avoir des métiers divers dans la mode, la photo mais aussi la vidéo. Sa passion pour le théâtre commence au Théâtre de l’Orme, puis à la BAW (Bilingual Acting Workshop), où elle rencontre Chris Mack, metteur en scène new-yorkais. C’est avec lui que le monologue Le monde sans fin prend vie et propulse Iuliana sur la scène du Tremplin Théâtre.

Elle va alors monter la Compagnie Galante, structure qui va lui permettre de s’exprimer librement et de faire de nombreuses rencontres. L’aventure continue avec Cut, un texte à quatre voix sur la sexualité féminine et pas que… Puis la folle pièce de Jodorowsky, Opéra Panique jouée plus de 40 dates au Théâtre du Guichet Montparnasse.

Avec Sarah Labhar, Iuliana se lance dans l’écriture et la création d’un spectacle jeune public, Samy grandit. Quoi de plus naturel, pour cette jeune maman comblée, que de vouloir mettre en scène un projet ambitieux ?

Son plus grand souhait c’est de laisser une trace dans chaque personne qu’elle croise et de voir son fils grandir pour devenir un chercheur d’or, un astronaute ou un dresseur de dinosaures.

 

Publications :

Théâtre :

  • Samy grandit, co-écrit avec Sarah Labhar, collection Pièges à rêves.
Share Button

Valls de Gomis Estelle

Comme son personnage Wolfgang Bloodpint (Gentlemen de l’Etrange), Estelle Valls de Gomis dérive volontiers entre les dimensions et étudie l’énergie des minéraux.

Entre autres productions et activités, elle est l’heureuse auteure et illustratrice de nombreux ouvrages : des recueils de nouvelles fantastiques (Cabaret Vert, Des Roses et des Monstres, Brume), un roman victorien (Fin de siècle), un autre arthurien (Lancelot ou le Chevalier trouble), un essai consacré aux vampires (Le vampire au fil des siècles), un recueil de photos (Horizon Motel), deux artbooks (Fantaisies japonisantes, le Boudoir aux végétales)

On peut voir ses différentes mues créatrices de serpent se dérouler sur son site : http://www.kingdomsofestel.com

Publications :

Roman :

Nouvelles :

Illustrations :

Share Button