Spok Thomas

Thomas Spok mène une fausse vie de bohème entre pays de cocagne et jeu de dupes. Il passe le plus clair de son temps à broyer du noir et à rire sous cape, parfois simultanément. On pourra lire de lui :
– des fragments poétiques dans l’anthologie Respondances, coédition ENBA Lyon et ENS Lyon : Proposition d’existence (2010)
– des contes dans les n°1 et 2 de la revue en ligne le Cahier du Baratin : Portrait de l’artiste en Narcisse (2010), Au grand hôtel, Grandir, Parole d’artiste, Une bonne histoire, Peau-rouge (2010)
– un texte bref dans la revue en ligne Vanille Givrée n°9 : Vénus (2010)
– deux nouvelles dans les n°IX et XI de la revue en ligne Outremonde : Dans la peau (2010), et  Après la pluie (2011)
– une nouvelle dans le n°3 de la revue papier Pénombres : Transperrance (2010), et un poème dans le n°5 : Le pacte (2011)
– une nouvelle dans la revue en ligne Squeeze n°2 : Sniper (2011)
– un récit dans la revue papier Katapulpe n°11 : Récit (2011)
Prochainement, seront publiées des nouvelles dans les revues Brèves du Crépuscule n°5, Mots et Légendes n°6 et Freaks Corp n°7.

 

Publications :

Nouvelles :

  • Nocturnes du sableur, anthologie Le monde de la nuit  sous la direction de Cyril Carau. (Parution prévue pour février 2013.)
  • L’Impromptu de la noce, anthologie Histoires d’Amour, dirigée par Elie Darco.
Share Button

Parution de l’Anthologie de poésie coréenne

Chers lecteurs, c’est avec joie que nous vous annonçons la sortie officielle de notre première anthologie de poésie, troisième ouvrage de la collection oriflammes.

36 poètes participent à ce bel ouvrage dont voici les caractéristiques :

  • Format : 12,5 x 21 cm
  • 100 pages
  • collection : oriflammes
  • 65 poèmes
  • Quelques encres et 4 reproductions couleur de peintures de Ho Younghwa.
  • le prix : 10 €

Il est à commander dès à présent dans notre boutique

Voici le quatrième de couverture :

Au miroir des mots, la poésie coréenne ne cesse de faire l’éloge de son propre berceau. Pourtant, à la croisée des routes d’Orient et d’Occident, elle demeure une énigme. Comme un juste retour des choses, à travers ce recueil, des poètes naturalistes, mystiques, romantiques, moralistes ou engagés s’adressent aux lecteurs français avec des mots concrets et simples, des images surnaturelles ou symbolistes. Par delà les esthétiques et les idéologies, ces auteurs font rayonner une sensibilité immanente, recouvrant le brouhaha technologique et le mercantilisme de la société mondialisée pour nous ensemencer d’un univers né de tous les horizons à la fois. En un mot : des invites à méditer le passé et l’incandescente beauté des natures, qu’elles soient humaines ou para-humaines.

Soixante-cinq poèmes incantatoires de trente-six auteurs de renom, telle une fenêtre ouverte sur la poésie contemporaine que l’on peut lire en Corée du Sud. Comme un écho aux hallucinations poétiques, des encres et quatre reproductions en couleurs des toiles peintes de Ho Younghwa ornent aussi ce recueil.

Des extraits sont à découvrir dans la fiche catalogue.

Share Button

Bande-annonce de La rivière du crépuscule

La rivière du crépuscule, le recueil de poésie de Lee Gil-won est disponible dans notre boutique

 

Share Button