Parutions printanières de nos auteurs

Un petit coup de projecteur sur les sorties du printemps des nouvellistes et romanciers que nous avons le plaisir de compter à notre catalogue.

Clélie Avit : Je suis là aux éditions JC Lattès. Roman contemporain à paraître fin mai 2015.

 je-suis-la« Elsa n’a plus froid, plus faim, plus peur depuis qu’un accident de montagne l’a plongée dans le coma. Thibault a perdu toute confiance le jour où son frère a renversé deux jeunes filles en voiture. Un jour, Thibault pénètre par erreur dans la chambre d’Elsa et s’installe pour une sieste. Elle ne risque pas de le dénoncer, dans son état. Mais le silence est pesant, même face à quelqu’un dans le coma. Alors, le voilà qui se met à parler, sans attendre de réponse. Ce qu’il ignore, c’est que pour Elsa, tout est fini, jamais elle ne se réveillera. Alors que tous baissent les bras, Thibault, lui, construit une relation avec Elsa. Est-il à ce point désespéré lui-même ? Ou a-t-il décelé chez elle ce que plus personne ne voit ? »

 

Aurélie Wellenstein : Chevaux de foudre aux éditions Magnard. Roman jeunesse à paraître en avril 2015.

chevaux-foudre« Alix a tout perdu. Son père, sa terre, et même son nom. Devenue esclave à Rome, elle est précipitée dans le monde des courses du Déluge. Ces compétitions violentes et sans pitié voient s’affronter les fulgurs, des chevaux de foudre dont le corps s’électrise quand l’orage éclate.
Monter sur leur dos, c’est mettre sa vie en jeu, mais la liberté couronne les vainqueurs. Aidée par Marcus, le prodige de son équipe, Alix va lier son destin à Ira, un étalon indomptable, aussi beau que mortel… »

 

 

Valérie Simon : La Reine des Esprits aux éditions du Riez. Roman de fantasy à paraître fin mai 2015.

reine-espritsDans un empire dépendant de l’exploitation économique du Cristal, des femmes, les Initiées Denaia, noyautent les plus hautes sphères du pouvoir. Jeunes et extrêmement belles, elles ont été formées pour contrôler leurs corps et leurs esprits de façon implacable. Elles obéissent à une « Mère » qui intrigue pour s’arroger un pouvoir politique garantissant leur hégémonie. Depuis des années, ces Initiées cherchent à s’emparer de l’économie du Cristal, source de toutes les richesses et de toutes les convoitises. Pour cela, il est nécessaire de se débarrasser d’Alia, la jeune héritière…

 

Elie Darco : L’arénaire de Deucalion (dans l’anthologie La cour des miracles) aux éditions du Grimoire. Nouvelle SF à paraître en avril 2015.

cour-des-miraclesA bord du Deucalion, un vaisseau-monde en panne de moteur, on nait sous la domination du Commandant, dirigeant les ponts, ou du Commodore, régnant sur les soutes. Dans la sixième, une gladiatrice moderne, Gia, lutte pour sa liberté. un étranger survient qui va changer sa vie…

 

 

 

Frédéric Czilinder : Nouveau venu dans le quartier (dans l’anthologie Histoires… de loups-garous) aux éditions Lune Écarlate. Novella fantastique à paraître en avril 2015.

histoires-de-loups-garousQuand un nouveau voisin s’installe, Mathieu flaire tout de suite que le bonhomme a quelque chose à cacher. Sinon pourquoi cultiver tant de froideur avec autrui, et pourquoi se barricader chez soi comme pour tenir un siège ? Sa curiosité piquée au vif, l’adolescent entraîne son ami Joe dans une quête de vérité qui les conduira tous les deux sur des sentiers qu’ils auraient mieux fait d’éviter…

 

 

 

Cyril Carau : Les runes de feu aux éditions du Riez. Thriller fantastique à paraître fin mai 2015.

runes-de-feuSeptembre 1938. États-Unis. Un tueur en série que la presse a surnommé « L’Inquisiteur de la Nouvelle-Angleterre » fait peser un climat de terreur sur New York. Le cadavre d’une jeune fille de seize ans, horriblement mutilé, vient d’être découvert. C’est déjà la troisième victime et son corps est gravé de runes mystérieuses. En charge de l’enquête, deux agents du FBI, Jack Byrne et Scott Summers, reçoivent l’aide d’éminents archéologues de l’université Columbia. Parmi eux, la belle et aventureuse Coraline Starlin. Au fil de leurs investigations, alors que les morts s’accumulent et qu’un ouragan s’approche, le coupable demeure insaisissable. Plus inquiétant encore, L’Inquisiteur semble transgresser les lois de la nature pour atteindre et frapper ses proies…

 

Share Button

Ratel Alexandre

Alex RatelAlexandre est un passionné de cinéma et de littérature fantastique ! Il développe un appétit insatiable pour Stephen King et choisit ses autres lectures au gré de ses envies, tantôt alléché par un synopsis machiavélique, tantôt captivé par une couverture envoûtante. Depuis longtemps, il entretient également un amour pour le grand écran ; il adore les westerns de Sergio Leone, le cinéma sur-vitaminé de Tarantino et les œuvres épiques telles que Le Seigneur des Anneaux ou encore Harry Potter. Alexandre s’est très tôt confronté à l’horreur – sans séquelle apparente – puisqu’à l’âge de dix ans, il apprend à programmer le magnétoscope familial pour s’initier, discrètement, à la culture du fantastique et de la terreur. Grâce à ce stratagème, il découvre notamment les films de zombies réalisés par George A. Romero. Une première trilogie qui marquera définitivement le jeune auteur et dont on retrouve les traces dans ses récits.

Ainsi en 2014, Alexandre réveille les morts à son tour dans trois anthologies différentes : Accro contamine Zombies et autres infectés chez Griffes d’Encre, Brainstorming putréfie le premier volume de Moisson d’épouvante chez Dreampress et enfin Un carré de chocolat faisande le sommaire de la présente anthologie. Côté projets, le disque dur de son PC est plein de récits prêts à l’exhumation, son crâne fourmille d’idées qui ne demandent qu’à être déroulées, sans compter un projet de roman dont le cœur, gonflé par l’adrénaline, pulse de plus en plus fort…

Publication :

Nouvelles :

 

 

Share Button

Parution du Postier de Mun Dok-su

Chers amateurs de poésie coréenne, c’est avec un immense plaisir que nous annonçons la sortie officielle du Postier le chef d’œuvre poétique de Mun Dok-su, le principal représentant de la poésie moderniste coréenne.

1couverture_le_postierCe recueil de 80 pages est à commander au prix de 10 euros dans notre boutique.

Voici la présentation de l’ouvrage, figurant sur le quatrième de couverture :

« Tu expérimentas les bombardements
Qui divisèrent le Sud du Nord.
Tu as connu les cris intérieurs
Qui disaient : « la guerre est une erreur.
Ne tirez pas ! »

Dans son long poème de presque cinq cents phrases, le poète met à jour les racines de l’irrationalité des guerres, des massacres, de la terreur et de tout ce qui relève de l’aliénation anti-humaniste. Et ceci, pour les transformer en images concrètes. Les volontés et l’Histoire des hommes sont concentrées au cœur de symboles, de métonymies et d’ironies récurrentes tout au long du récit. Le Postier peut être considéré comme une synthèse des différentes expériences poétiques tentées par Mun Dok-su depuis plus de quarante ans.

Des extraits et autres informations sont disponibles sur la fiche du livre.

Share Button