Boile Olivier

Parce que tous les écrivains ne sont pas de la trempe de Herman Melville ou de Georges Arnaud, la vie d’Olivier Boile, pantouflarde au possible, ne mérite sans doute pas qu’on y consacre plus de deux ou trois lignes. Ni séjours en prison rocambolesques, ni incroyables pérégrinations sur les océans, il faudra se contenter de la paisible existence sédentaire d’un honnête citoyen marié et papa depuis peu.
De l’aventure, du voyage et du risque, on en trouvera davantage dans ses écrits.

Depuis sa première nouvelle publiée en 2005, il a pu entraîner ses quelques lecteurs au plus profond des mers, dans de mystérieuses forêts médiévales, sur des champs de bataille antiques, dans des palais royaux, ou encore au cœur de l’Enfer. L’année 2012, particulièrement faste, a vu la publication de son premier roman chez Nestiveqnen ; encore une affaire de voyages, temporels cette fois, ce qui n’étonnera pas chez ce passionné d’histoire…

 

Publications :

Nouvelles :

  • Les doigts des morts, anthologie Le monde de la nuit, sous la direction de Cyril Carau
Share Button

Laisser un commentaire