A PARAITRE : Demain le ciel, roman Science-Fiction de Nathalie Henneberg
Le territoire des Kroms, roman fantastique jeunesse de Emmanuel Ardichvili

PROCHAIN SALON :
Festival de l'Imaginaire du Pays d'Aix, les 14 et 15 octobre 2017.


DERNIERE PARUTION :
L'anthologie "Animaux fabuleux"

Mystères et Mauvais Genres, avis

Chronique de Didier Reboussin sur le portail OutreMonde

« …Une anthologie qui permet à de jeunes plumes de la science fiction francophone de s’exprimer est chose trop rare pour être passée sous silence. Les Editions Sombres Rets récidivent ainsi avec un très bel ouvrage : Mystères et Mauvais Genre. C’est en effet un livre que l’on a plaisir à manipuler, avec une couverture d’Elie Darco (qui est aussi l’anthologiste) pleine de mystère justement… »

¤ ¤ ¤

Chronique de Livresse sur Accros & Mordus

« … Nous accompagnons Cyril dans l’écoute d’une histoire de son grand père, pas une simple histoire, l’histoire de sa vie… L’histoire d’une amitié née dans la violence, et d’une mort née dans l’amour…

J’ai été hypnotisé par cette histoire, qui déjà, nous touche peut être un peu plus, car le prénom du personnage est aussi celui de l’auteur, et nous n’arrivons pas vraiment à savoir si cela est totalement inventé, ou si il y a une part de réalité, voir de totale réalité… De plus, encore une fois l’auteur met en avant sa ville qui lui tient à cœur : Marseille… La nouvelle est vraiment bien écrite et porte avec elle un très beau message… »

¤ ¤ ¤

Chronique de Marly sur Accros & Mordus

« … c’est la préface d’Elie Darco, ces prémices d’un écrin mystérieux, qui a d’abord attiré mon attention. De mémoire, cette préface me rappelle un sentiment d’implication et d’envie. Faisant un bref résumé du sens commun traitant des « mauvais genres » pour revenir à, comme elle le dit si bien, l’essentiel : notre amour des livres et de la lecture, tout genre confondu. Car, ce que je retiendrai grâce à son ouverture, c’est que c’est notre sensibilité, en tant que lecteur unique, qui décide notre goût pour les livres et leurs différents genres, quels qu’ils soient, et qui fait apprécier leur beauté. Beauté cachée dont nous pouvons nous délecter à notre façon, ou sentiment tordu que nous ne parviendrons qu’à entrevoir, mais pas à comprendre… « 

¤ ¤ ¤

Chronique de Lullaby sur La Lune Mauve

« … Dans un registre plus « sérieux », L’âme damnée du Yeun d’Arnaud Cabanne m’a fait frissonner d’horreur et La flaque à côté de l’arrêt d’autobus de Christophe Nicolas intrigue comme elle effraie. L’irruption de l’étrangeté au sein du quotidien est ici traitée avec talent. Côté angoisse toujours, à laquelle s’ajoute de l’émotion, il y a Samba Luna d’Ombeline Duprat. J’ai d’abord cru à un texte érotique qui alignerait les scènes de sexe sans réelle intrigue, mais au fur et à mesure de la lecture, j’ai vite pu constater mon erreur… »

¤ ¤ ¤

Chronique de Louve sur Les lectures de Louve

« … Cette anthologie démarre en beauté avec un nouvelle très drôle. Latombe est une victime professionnelle comme le titre l’indique. Il va se retrouver impliquer dans un braquage de banque qui aura mal tourné. Le style de l’auteur est rafraîchissant, l’humour toujours au rendez-vous pour cette nouvelle très agréable à lire. Concernant l’histoire, elle est originale et intelligente et la chute nous étonne vraiment, nous lecteurs, parce qu’on ne s’attendait pas du tout à ça !… »

¤ ¤ ¤

Chronique de Stegg sur le portail Psychovision

« …
Au final, on a une très jolie compilation de textes des mauvais genres qui en profitent pour s’assembler et se livrer à des fusions (des transfiction ?) donnant le jour à des récits originaux et captivants. On sent pointer derrière chaque plume l’amour de la Mauvaise littérature, ce qui leur fait un point commun non négligeable. De plus, cette anthologie évite heureusement d’avoir un texte de chaque genre et de n’être plus qu’une compil’ de ce qu’on trouve dans le rayon imaginaire, même si tous sont plus ou moins abordés en tant que décor par exemple pour la fantasy et le space-opéra. Bref, une anthologie réussie ! »

¤ ¤ ¤


L’avis de Strega sur son blog Livropathe

« …Mystérieuses, certes, mais également intenses, effrayantes, drôles, fascinantes, grinçantes, passionnantes, bouleversantes, ces histoires m’ont capturée dans leurs rets, c’est certain. Il est rare d’aimer quasiment toutes les nouvelles d’une anthologie, surtout quand elle est a ce point diversifiée, ça a néanmoins été mon cas pour celle-ci. Et pas seulement parce que je suis définitivement une lectrice de mauvais genres…
A ce propos, j’ai beaucoup apprécié les théories que développe la préface.
Les textes sont donc d’une indubitable qualité, mais la composition intelligente et fluide de l’anthologie joue aussi… »

¤ ¤ ¤

L’avis de Arya (Aurélie Wellenstein) sur son blog Les contes de la fille perchée

« … J’ai profité d’un voyage en train rallongé par les chutes de neige pour dévorer l’anthologie Mystères et mauvais genres, publiée chez Sombres Rets.

Que dire sinon que j’ai passé un agréable moment de lecture, qui m’a fait oublier le froid glacial des gares ? Flammes de l’Enfer, piment de scènes brutales ou érotiques, de la chaleur, il y en a au sommaire de cette antho sulfureuse. Je fais le tour en votre compagnie… »

¤ ¤ ¤

L’avis de Magali sur son blog Limonade

« … La tonalité plus sombre du texte suivant, « Le Marchand de Secrets » m’a séduite. Le parti-pris d’entremêler deux trames temporelles pour aboutir à une double révélation, l’une donnant les clés pour comprendre l’autres est astucieux. J’ai aimé la construction méthodique mise en place par P.R. Tohril dans sa nouvelle, un magnifique exemple de texte à chute à la fois mélancolique et intriguant… »

¤ ¤ ¤


Retour à la boutique

 

Une réponse à to “Mystères et Mauvais Genres, avis”

  • Je remercie chaleureusement tous ceux qui ont pris le temps de partager leur critique, souvent détaillée. Savoir que l’on est lu voire apprécié procure un plaisir ineffable et incite à continuer l’aventure littéraire.
    Un regard avisé et objectif constitue une aide précieuse pour faire grandir ses textes.

    Merci encore.

Laisser un commentaire