Archives par mot-clé : science

Avit Clélie

clelie_avitHétéroclite et toute récente recrue de l’univers littéraire, Clélie Avit est originaire du milieu de la France, quelque part entre les collines et les montagnes qu’elle arpente à la moindre occasion.

Gourmande de livres dès son plus jeune âge, elle passe ses études de sciences à lire en cachette sous son bureau. L’écriture croise son chemin comme tout le reste, par évidence. Bercée par la fantasy depuis son adolescence, c’est dans ce genre qu’elle s’engouffre le plus souvent, s’autorisant quelques bouffées contemporaines de temps à autre, mais restant toujours fidèle à son imaginaire fantastique.

 

Publication :

Nouvelles :

Share Button

Salem Florent

Florent Salem

Florent Salem est un jeune auteur né dans les Alpes fin 1988. Il grandit à proximité de certains lieux où prend place l’intrigue du roman Frankenstein, avant de s’en aller explorer d’autres territoires pour ses études.

Lecteur forcené dès l’enfance, avide de sciences, d’aventures picaresques et de connaissances sur le monde environnant, il déclare rapidement que l’écriture sera son terrain de jeu. Ce qui n’était qu’un passe-temps devient au fil des ans une passion qu’il se fait un malin plaisir de nourrir. Sa fascination pour les fêlures de l’individu, celles qui se révèlent lorsque chacun est confronté à ses propres contradictions ou à l’absurdité de l’existence, achèvent de le faire basculer du côté obscur de la plume.

Florent Salem aime à se perdre dans des lieux inconnus tant réels que fictifs (dans des endroits connus aussi, mais ça, c’est une autre affaire !), afin de mieux cerner et conter l’envers du réel. Fort heureusement, ce flâneur cynique parvient toujours à revenir de ses pérégrinations hasardeuses, la besace pleine d’histoires.

Il a publié Où tombe la pluie se morfondent les hommes, dans le webzine Les Songes du Crépuscule n°5 et Sentience, en 2008 dans le webzine Univers 7. Son poème Prunier d’automne figurera en 2014 dans le magazine Cactus Calamité 13.

Son site web : http://silexchronicles.wordpress.com

Publications :

Nouvelles :

  • À l’ouest des menteries, anthologie Étranges Voyages, sous la direction de Cyril Carau, à paraître
Share Button

D’Arzon Emmanuelle

Emmanuelle est une créature quantique, ce qui lui permet de multiplier les identités et les activités.

Parfois écrivain, elle s’inspire des écrits d’Isaac Asimov, Mathieu Gaborit ou encore Philip K. Dick pour donner libre court à son imagination et à sa soif de création, et coucher sur le papier ses rêves et ses peurs.

Rôliste passionnée, elle arpente l’Harmonde, combat le déterminisme de Sens Hexalogie ou dirige le monde dans l’ombre avec les Malkaviens. Elle se fait aussi poète, quand elle prend le micro pour déclamer quelques vers dans un coin de bar, pianiste, quand les Arts Magiques lui font de l’œil, randorêveuse sur les côtes de Bretagne ou encore cavalière en cavale sur les volcans endormis.

Toutefois, il lui arrive aussi de faire preuve d’un peu de sérieux car, si elle adore la science fiction, elle aime aussi la science dont elle a fait son métier, et tisse ainsi au quotidien un pont entre imaginaire et réel, entre folie et norme.

 

Publications :

Nouvelles :

  • Le chêne, anthologie Le monde de la nuit, sous la direction de Cyril Carau

 

Share Button

Reboussin Didier

Né en 1955 en région parisienne. Venu à la SF au milieu des années soixante avec la découverte ressentie à l’époque comme éblouissante, de quelques« Fleuve Noir » aux couvertures bariolées. Depuis le temps a fait son œuvre d’érosion, mais j’éprouve toujours une nostalgie teintée de poésie pour cette collection qui m’a ouvert les portes du royaume imaginaire. Peu à peu la SF prit dans ma vie toute son importance avec la lecture de titres plus sophistiqués (ceux du Rayon Fantastique ou du CLA par exemple), et dont certains furent des révélations magiques. Enfin, sautant le pas, j’ai participé au fandom de l’époque, rencontrant quelques uns de celles et de ceux que j’admirais.

Je me suis lancé également dans le fanzinat et l’édition, collaborant plus ou moins étroitement à des publications diverses, éphémères et bien oubliées… Aujourd’hui, en dilettante, j’essaie de coucher sur le papier mes préoccupations et mes craintes – mais aussi mes espoirs – d’habitant d’une petite planète fragile et perdue dans l’univers.

Publications :

Romans :

  • Hécate, en collaboration avec Nathalie Henneberg et Cyril Carau.

Nouvelles :

  • Euryale, anthologie Étranges Voyages, sous la direction de Cyril Carau, à paraître
  • Norma, anthologie Histoires d’Amour, sous la direction de Elie Darco.
  • Evolution, anthologie Pouvoir et Puissance sous la direction de Cyril Carau.

Share Button

Nittis Michel

Michel Nittis est né à Marseille en 1955. Il passe son enfance entre sa ville natale et Saint-Zacharie dans le Var. Pendant sa jeunesse, il exerce plusieurs métiers, s’engage un temps dans l’Armée de l’Air. Il est aujourd’hui informaticien. Marié, deux filles.

Michel Nittis écrit peu et ne se revendique pas écrivain. Un terme un peu suspect pour lui. L’angoisse de la page blanche, il ne connaît pas. Il cherche à publier quand il estime que ça en vaut le coup. Sinon, il se contente de laisser venir, en appliquant le célèbre don’t try (n’essaye pas).

Son seul ouvrage, à ce jour, était un recueil de nouvelles auto-édité en 1995 (Odieux inconnu) et qui a fait l’objet d’une recension dans le journal Le Méridional (aujourd’hui La Provence) de l’historien marseillais Gabriel Chakra.

Avec Avant que tout ne recommence, l’auteur choisit la science-fiction pour imprimer sa sensibilité d’adulte sur l’élan de son enfance.

Ses Références :

BD : Tintin, Alix, Dani  Futuro

SF : les classiques américains et Solaris de Stanislas Lem.

Film SF : Blade Runner.

Films : Cinéma italien de la grande époque et particulièrement Parfum de femme de Dino Risi.

Littérature : l’œuvre de Charles Bukowski.

Philosophie : un faible pour Max Stirner.

Ses publications :

Share Button