Mazuay Alice

alice-mazuay

Alice Mazuay est née en 1977. Après une formation scientifique doublée d’une spécialisation en défense, on a vu cette littéraire contrariée sévir au profit de différentes instances étatiques. Quand elle ne joue pas des coudes en gestion de projet, contract management et autres finances, elle consacre quelques moments à sa passion : les littératures de l’Imaginaire.
Elle en parle sur son blog : http://question-sf.over-blog.com
Alice est rédactrice en chef du webzine Short Stories’ Store. Elle a publié quelques nouvelles et poèmes dans Les Challenges d’Atorgael, Et il est descendu de la cheminée, Mots & Légendes, Codex Poeticus, Plume Rouge, Autres Mondes, De l’Image aux Mots…
Son dernier projet : un kiosque à fanzines sur application mobile : http://www.cima-fanzines.com/blog

 

Publications :

Nouvelles :

Share Button

Parution de India de Kim Yang-skik

Chers amateurs de poésie coréenne, c’est avec beaucoup de plaisir que nous annonçons la sortie officielle de India de la poétesse Kim Yang-shik.

1couverture_india_ptCe recueil de 104 pages, avec une couverture avec des rabats, est à commander au prix de 10 euros dans notre boutique.

Voici la présentation de l’ouvrage figurant sur le quatrième de couverture :

L’œuvre de Kim Yang-shik se situe dans une culture vaste comme le monde au travers d’une sensibilité guidée par la sensualité. Que ce soit en Inde avec le poète Tagore ou les enfants des rues, au Canada, en France avec Chagall ou en Corée son pays natal, les poèmes de Kim ont la fraîcheur d’un regard piégé dans les profondeurs d’un cruel désespoir.

À l’apaisement de la douleur de vivre en jouant les équilibristes sur un fil tendu au-dessus de l’abîme ; à la traversée des ténèbres qui enveloppent tant de ses poèmes, accrochés telle une demi-lune dans un ciel sur un tableau de Chagall ; à la fulgurance cruelle des passions pour les hommes et pour les instants où les sens exultent : voici ce à quoi nous invite la poésie de Kim Yang-shik.

Ce recueil, assorti de dix encres, permet de découvrir la poétesse coréenne au travers d’une soixantaine de poèmes traduits pour la première fois en France.

Des extraits et autres informations sont disponibles sur la fiche du livre.

 

Share Button

Salem Florent

Florent Salem

Florent Salem est un jeune auteur né dans les Alpes fin 1988. Il grandit à proximité de certains lieux où prend place l’intrigue du roman Frankenstein, avant de s’en aller explorer d’autres territoires pour ses études.

Lecteur forcené dès l’enfance, avide de sciences, d’aventures picaresques et de connaissances sur le monde environnant, il déclare rapidement que l’écriture sera son terrain de jeu. Ce qui n’était qu’un passe-temps devient au fil des ans une passion qu’il se fait un malin plaisir de nourrir. Sa fascination pour les fêlures de l’individu, celles qui se révèlent lorsque chacun est confronté à ses propres contradictions ou à l’absurdité de l’existence, achèvent de le faire basculer du côté obscur de la plume.

Florent Salem aime à se perdre dans des lieux inconnus tant réels que fictifs (dans des endroits connus aussi, mais ça, c’est une autre affaire !), afin de mieux cerner et conter l’envers du réel. Fort heureusement, ce flâneur cynique parvient toujours à revenir de ses pérégrinations hasardeuses, la besace pleine d’histoires.

Il a publié Où tombe la pluie se morfondent les hommes, dans le webzine Les Songes du Crépuscule n°5 et Sentience, en 2008 dans le webzine Univers 7. Son poème Prunier d’automne figurera en 2014 dans le magazine Cactus Calamité 13.

Son site web : http://silexchronicles.wordpress.com

Publications :

Nouvelles :

  • À l’ouest des menteries, anthologie Étranges Voyages, sous la direction de Cyril Carau, à paraître
Share Button