Un poème de Choi Keum-nyu dans le Muze n°74

Couvmuze15-copie1-915x1024Pour son numéro d’hiver, Muze, la revue culturelle au féminin de Bayard, vous offre 5 dossiers thématiques inédits :

  • ACTU : Cinéma et Radio – Le come-back de Belle et Sébastien.
  • MONDE : Corée – La Corée, pays du matin trépidant.
  • SOCIÉTÉ : Migrantes – Étonnantes migrantes, les héroïnes des temps modernes.
  • EGO : Se raconter – L’expression du soi à l’heure actuelle, à travers les arts et la littérature.
  • ATELIER D’ÉCRITURE : Écrire historique grâce aux conseils de Denis Bouchain, éditeur chez Plon.

Dans son dossier consacré à la Corée, en page 56, se trouve un poème de Choi Keum-nyu, intitulé : Mon corps aussi porte des codes-barres, extrait de son recueil Lueurs poétiques, paru chez Sombres Rets en juin 2011. Stéphanie Janicot  et l’équipe de la revue Muze offrent aux lecteurs un exemple de cette modernité qui sait orner cet art majeur qu’est la poésie en Corée du Sud.

Pour retrouver le sommaire complet de cette très belle revue de 176 pages, rendez-vous sur le site ou la page facebook de Muze. Muze est disponible en librairie, chez vos marchands de journaux et à la commande sur leur site.

 

Share Button

Kim Kyu-hwa

Kim-kyu-hwa

Kim de son nom de famille, Kyu-Hwa de son prénom, est née à Seungju dans la province du Jolla du Sud en 1940. Elle a étudié la littérature et a été diplômé à plusieurs reprises de l’université Dongguk à Séoul. Elle a enseigné la littérature coréenne à l’université féminine de Dongduk et à l’université de Daejon en tant que professeur adjoint. Depuis 1977, elle a été l’éditrice de « Simunhaksa » un magazine littéraire coréen.

Les débuts de Kim Kyu-hwa dans le monde littéraire datent des années 1960. Elle a publié de nombreuses anthologies de ses poèmes dont Odd Prayer, Song Competition, An Abstract Trip, Ordinary Lyricism, Disappearing Autumn, Mangryang to Shadow, Floating Boa, et Green Stepping Stones. Elle compte à son palmarès les prix suivants : le Hankuk Literary Award, le Hyundae Poet Award, le Donguk Literary Award et le Docheon Literary Award.

 

Publications :

Recueil :

  • Notre Rencontre, recueil de poésie coréenne, collection Oriflammes, août 2013.
Share Button

Festival de l’imaginaire des Pays d’Aix 2011

Sombres Rets sera présente les samedi 22 et dimanche 23 octobre 2011 au festival de l’imaginaire des Pays d’Aix qui aura lieu à Lambesc. Cette manifestation, organisée avec talent par la communauté des Pays d’Aix (Lambesc, Rognes, les Pennes Mirabeau), les chargés de culture, de lecture publique, les médiathèques et la librairie de Provence d’Aix… débutera en fait le 19 octobre avec des rencontres avec des illustrateurs, une exposition et une projection d’un film fantastique.

Durant le week-end, à la Médiathèque de Lambesc, Michel Nittis sera heureux de vous dédicacer des exemplaires de son roman de science-fiction Avant que tout ne recommence, Elie Darco et Cyril Carau signeront quant à eux leur recueil commun de nouvelles fantastiques Masques de Femmes, ainsi que les anthologies de nouvelles imaginaires Pouvoir et Puissance, Mystères et Mauvais Genres. Comme l’an passé, nous représenterons en outre, la communauté d’OutreMonde et son webzine littéraire et graphique Univers. Nous serons très heureux d’échanger avec tous les visiteurs, concernant leur lecture bien sûr, mais aussi sur les travaux graphiques, d’écriture ou l’édition…

Car le salon de l’imaginaire est aussi l’occasion pour les visiteurs et les participants de s’éblouir et de s’instruire grâce aux nombreuses animations qui auront lieu durant ces jours à Lambesc, mais aussi à Rognes et aux Pennes Mirabeau : Rencontres, expositions, débats, concert, spectacles de rue… sont au programme.

Alors n’hésitez pas, rejoignez-nous en Pays d’Aix. L’an passé, même la pluie du samedi a été bien accueillie au festival !

Share Button