Hay Tepthida

teptida-hay-1

Née en 1984 à Nantes, Tepthida Hay s’est vite plongée dans les mondes de l’Imaginaire, avec une forte attirance pour le fantastique, et s’est tournée vers des études littéraires. Sa Maîtrise d’Anglais en poche, elle a occupé divers emplois avant de créer, en 2016, une boutique steampunk avec une amie. C’est d’ailleurs une aventure rétro-futuriste exotique qui est au cœur de sa nouvelle À la poursuite du khtingvoar.
Ses autres pérégrinations fabuleuses l’ont conduite dans les pages de diverses anthologies : Les Fées (Oxymore), Le Crépuscule des Loups (Le Calepin Jaune), Identité(s) (Glyphe), Assassin 24h/24, Et il est descendu par la cheminée… (Fan 2 Fantasy), Fauves et Métamorphoses, Borders (CDS), Les Dames Baroques (Éditions du Riez), Vampire malgré lui (Le Petit Caveau), En-Dessous (Parchemins et Traverses), La Bibliothèque d’Atlantis (Œil du Sphinx), Créatures insaisissables (180°), Dérives fantastiques (Éditions Sombres Rets), Élément III : L’Eau (Griffe d’Encre), Le Vampire des Origines – Livre II (Lune Écarlate) et Dimension Routes de Légendes, Légendes de la Route (Rivière Blanche / Black CoatPress).

Publications :

Nouvelles :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Share Button

Bande-annonce de La rivière du crépuscule

La rivière du crépuscule, le recueil de poésie de Lee Gil-won est disponible dans notre boutique

 

Share Button

Parution de la Rivière du Crépuscule de Lee Gil-won

Chers lecteurs, nous annonçons avec plaisir la parution officielle de notre quatrième ouvrage :

La Rivière du Crépuscule, un recueil de poésie naturaliste de Lee Gil-won, poète coréen reconnu et primé.

  • Format spécial : 12,5 x 21 cm
  • 88 pages
  • collection : oriflammes
  • 50 poèmes
  • une trentaine de photographies en Noir et Blanc de Antoine Coppola
  • le prix : 10 € (frais de port compris pour la France Métropolitaine)

Il est à commander dès à présent dans notre boutique

Voici le quatrième de couverture :

Suivre l’exemple de la rivière du crépuscule, méditer sur un nuage, écouter le conte de la fleur, les avertissements des cigales, ou dire simplement ce qu’on a sur le coeur.

À travers sa poésie Lee Gil-won observe le quotidien avec un humour et un franc-parler particulier, un peu à part de la mouvance naturaliste moderne. Il aime célébrer les beautés de la nature, visibles ou mystérieuses comme autant de manifestations organiques de la société.
Avec ce recueil, il convie le lecteur à se nourrir d’une poésie de l’instant vivant, des connivences tristes, des vérités de l’existence ou de la joie hédoniste.

La rivière du crépuscule se compose de cinquante poèmes de Lee Gil-won, traduits pour la première fois en français, illustrés par une trentaine de photographies d’Antoine Coppola.

Des extraits sont à découvrir dans la fiche catalogue.

Share Button