Une anthologie de poésie en préparation

Ces derniers jours la Corée du Sud fait parler d’elle pour une bien triste raison, ce qui nous occupe en ce moment est à l’opposé de ces menaces de conflits armés. Célébrer le beau, le vrai, c’est l’une des finalités de la poésie. Avec ce nouveau projet en préparation, nous espérons offrir à nouveau au lectorat français le plaisir de découvrir ce beau pays qu’est la Corée, à travers sa poésie.

Il s’agit donc d’une anthologie de 65 poèmes où 36 poètes coréens s’expriment. Koo Chang-soo et Antoine Coppola ont assuré la traduction. En outre, ce dernier préface ce florilège de poésies. Il nous permet aussi de découvrir et commente certains travaux de Ho Younghwa (œuvre ci-contre), une artiste-peintre coréenne renommée, dont quelques peintures et encres ornent ce recueil. Un feuillet central accueillera quatre reproductions couleurs de ses toiles.

Ce bel ouvrage trouvera sa place dans la collection Oriflammes, il comptera 100 pages et sera disponible d’ici à quelques semaines au prix de 10 euros.

Share Button

La rivière du crépuscule, Lee Gil-won

 

Auteur : Lee Gil-won
Type d’ouvrage : recueil de poèmes
Format : 12,5 x 21cm
Environ : 88 pages
ISBN : 978-2-918265-03-0

 

Commander La rivière du crépuscule Livre - papier @ €10,00

Lire la suite de cette entrée »

Share Button

Parution de la Rivière du Crépuscule de Lee Gil-won

Chers lecteurs, nous annonçons avec plaisir la parution officielle de notre quatrième ouvrage :

La Rivière du Crépuscule, un recueil de poésie naturaliste de Lee Gil-won, poète coréen reconnu et primé.

  • Format spécial : 12,5 x 21 cm
  • 88 pages
  • collection : oriflammes
  • 50 poèmes
  • une trentaine de photographies en Noir et Blanc de Antoine Coppola
  • le prix : 10 € (frais de port compris pour la France Métropolitaine)

Il est à commander dès à présent dans notre boutique

Voici le quatrième de couverture :

Suivre l’exemple de la rivière du crépuscule, méditer sur un nuage, écouter le conte de la fleur, les avertissements des cigales, ou dire simplement ce qu’on a sur le coeur.

À travers sa poésie Lee Gil-won observe le quotidien avec un humour et un franc-parler particulier, un peu à part de la mouvance naturaliste moderne. Il aime célébrer les beautés de la nature, visibles ou mystérieuses comme autant de manifestations organiques de la société.
Avec ce recueil, il convie le lecteur à se nourrir d’une poésie de l’instant vivant, des connivences tristes, des vérités de l’existence ou de la joie hédoniste.

La rivière du crépuscule se compose de cinquante poèmes de Lee Gil-won, traduits pour la première fois en français, illustrés par une trentaine de photographies d’Antoine Coppola.

Des extraits sont à découvrir dans la fiche catalogue.

Share Button