Lueurs poétiques, avis

Extrait de la chronique de Estelle sur le blog Horizon Motel

ce recueil a été pour moi un voyage à travers la fusion qui s’opère entre l’esprit de la poétesse Choi Keum-nyu et le monde qui l’entoure.
Les poèmes des premières pages, tels « Ces mains roses » ou « De l’infusion de thé frais » (mes deux favoris), évoquent des paysages à la fois intérieurs et extérieurs où l’esprit et le corps s’effilochent en rhizomes à la manière des végétaux, faisant naître des images que l’on peut qualifier à juste titre de romantiques…”

¤ ¤ ¤

Extrait de la chronique de Myly sur le blog l’Antre de leurs mots

L’auteur réussit à moderniser le concept de poésie et de culture asiatique avec des textes forts sur le monde d’aujourd’hui, tout en gardant le côté aérien et frais de la poésie s’alliant à la nature. Les mots m’ont emmenée dans des réflexions propre à ma vie, à mes désirs, à mes envies. Je ne m’attendais pas à ce style et parfois certains textes m’ont laissée dans le flou de leur signification, mais cette expérience est une grande réussite…”

¤ ¤ ¤

Extrait de la chronique de Mimili sur son blog  A faim de lire

Ce qui m’a le plus touchée dans ce recueil, c’est la forme narrative des poèmes, qui se lisent comme des petites histoires.
De nombreux thèmes sont abordés par l’auteur, mais il y a une place prépondérante pour la nature, qui évolue au fil des saisons, et qui s’oppose en quelque sorte avec un deuxième thème très fort dans ce recueil: la société moderne. Tout comme la nature semble immuable, calme et apaisante, le monde moderne lui nous est présenté dans son aliénation, sa rigidité et sa perversité. Ainsi, j’ai beaucoup aimé le poème « Mon corps aussi porte des codes-barres » ou encore « Vitesse 5,5 » qui laisse à penser que le modernisme dans lequel nous vivons nous incite à courir, sans pour autant nous faire avancer.…”

¤ ¤ ¤

Retour à  la boutique

Laisser un commentaire